[!]Paladin {{ currentPage ? currentPage.title : "" }}

Prérequis : Équitation ●●, Médecine ●

Lieu de formation : Temple Letyiste*

*Le jeu part du principe que l’écrasante majorité des paladins est au service du Culte Letyiste. Il n’est toutefois pas impossible pour un paladin de venir d’un autre culte, à l’exception du Temple des Aspects qui ne vénère pas une entité divine à proprement parler et utilise en lieu et place les inquisiteurs.

●○○ : Le personnage peut désormais utiliser les sorts de paladins.

○●○ : Réduit de 1 le malus à la défense occasionné par le port d'une armure.

○○● : Le personnage dispose d'un bonus de +1 lorsqu'il se sert d'artefacts divins.

● : Dès le premier point acheté, le personnage peut désormais utiliser la fureur vertueuse et ajoute à sa feuille de personnage la feuille de paladin qui sert d’aide mémoire pour les sorts uniques aux paladins ainsi que les usages de la fureur vertueuse et doit y définir une Injustice qui correspond à un type de situation où l’injustice causée à d’autres risque de le faire sortir de ses gonds.

●●● : Si la prochaine action alliée après une agression du paladin (attaque, intimidation, …) est une aussi une agression sur sa cible principale, cet allié bénéficie d’un bonus de +1 à son action.

Habités par une rage profonde contre ce qu’ils perçoivent comme une injustice, les paladins sont des vestiges de l'époque des dieux. Ils sont des chevaliers servant avec ferveur leur divinité et ses idéaux et canalisent leur fureur divine dans le châtiment expéditif des ennemis de leurs idéaux.

Si autrefois ils étaient perçus comme des modèles de vertu, on les voit aujourd'hui comme des extrémistes d'une époque révolue et sont considérés au minimum comme dangereux. Cependant, pour toute la crainte qu'ils inspirent chez les personnes extérieures à leur foi, les gens ne dénigrent pas pour autant leurs exploits quand ils délivrent un village de la crainte d'un mage renégat ou d'un groupe de bandits. Cette relation, parfois perçue comme hypocrite, a tendance à créer du ressenti chez les paladins. Mais leur devoir vis-à-vis de leur divinité et des gens qu’ils ont juré de protéger ne saurait souffrir de tels états d’âmes.

{{{ content }}}