Éperonneur {{ currentPage ? currentPage.title : "" }}

Prérequis : Survie ●●, Armes de contact ●

Lieu de formation : N'importe quelle communauté d'elfes noirs ou la Grande École Militaire Impériale, à la Citadelle.

●○○ : Si le personnage tient dans sa main secondaire une arme qui requiert la moitié de sa statistique de force pour être maniée ou moins, il obtient un bonus de +1 à la défense. Dans le cas d’un personnage ambidextre, n’importe laquelle de ses mains peut être utilisée pour cet atout.

○●○ : Le personnage peut invoquer une “luciole”, une petite sphère de lumière, au prix d’un point de mana et une action d’attaque. La luciole éclaire dans un rayon de 3 mètres autour d’elle et le personnage peut voir ce qu’elle éclaire même s’il n’a pas une ligne de vue directe dessus. Il peut aussi déplacer la luciole au prix d’une action gratuite tant qu’elle reste dans son champ de vision.

○○● : Le bonus de défense prodigué par une arme tenue en main gauche (excepté les boucliers) grâce au premier point de la formation d’éperonneur ou l’atout Parade est aussi appliqué aux projectiles visibles.

●●● : Le personnage peut lancer ses sorts depuis sa luciole.

Les éperonneurs s’entraînent à se battre comme les guerriers elfes noirs, à l'époque où ils vivaient encore dans les souterrains. Pour cette raison, ils se battaient avec des armes telles que les lances et les rapières, parfaites pour se battre dans des couloirs ou contre des créatures sauvages couvertes de plaques de chitines, et à l'aide d'une dague de parade, bien moins encombrante qu'un bouclier. Ils étaient aussi formés à générer une source de lumière à usage tactique pour contrebalancer le faible éclairage de leur environnement.De nos jours, les éperonneurs sont appréciés pour leur capacité à se battre dans les couloirs d'un château autant que dans les caves mais ont tendance à se munir d'une rondache en plus de leur dague de parade.

{{{ content }}}